UNRWA : un autre camp de vacances attaqué à Gaza

Des installations d'un camp de vacances de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) ont été attaquées à Gaza par des hommes non-identifiés.

C’est la seconde fois en quelques semaines qu’un tel incident se produit.
Cette attaque a été condamnée fermement par l’UNRWA qui a dénoncé un acte « lâche et méprisable ».

L’attaque contre ce camp, situé dans le centre de la bande de Gaza, n’a pas été revendiquée mais pourrait être le fait de groupes islamistes radicaux hostiles à l’influence de l’Occident et opposés à la mixité des garçons et des filles dans les camps d’été de l’UNRWA.

Selon un communiqué de l’ONU, les assaillants ont maîtrisé et menotté les gardiens du camp, sans les blesser, et mis le feu à des chaises, des tables et des chevalets de peinture.

“Cela est un autre exemple de la progression de l’extrémisme à Gaza et une preuve supplémentaire, s’il en fallait une, de l’urgence de changer les choses sur le terrain”, a fait savoir Adnan Hassna, Porte- parole de l’UNRWA qui estime que cette situation est particulièrement inquiétante.

L’UNRWA s’est aussitôt engagée à réparer le matériel vandalisé et a affirmé qu’elle assurerait les 1.200 camps qu’elle organise en été pour 250.000 enfants de réfugiés palestiniens dans le territoire. Parmi les activités proposées, figurent la natation et des cours de peinture et de théâtre.

(Extrait sonore : Adnan Hassna, Porte-parole de l’UNRWA ; mise en perspective : Israa Hamad)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...