Sommet du G20 : Ban Porte-parole des plus vulnérables

Ban Ki-moon compte faire entendre sa voix au sommet du G20. Le Secrétaie général des Nations Unies souhaite engager les pays riches à investir davantage dans les pays en développement.

G-20

G-20

« Au Sommet du G-20, ce week-end à Toronto, nous allons entendre les dirigeants du monde mettre l’accent sur les politiques de rigueur et d’austérité budgétaire, compte tenu de la crise. C’est exactement le contraire que je vais prôner car nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas investir dans le monde en développement parce que nous savons que c’est là que sont les besoins les plus grands mais aussi c’est là qu’est le dynamisme le plus grand », Tel est le message du Secrétaire général des Nations Unies aux participants au Sommet du G-20.

Même si ces dirigeants plaident pour une mise en œuvre de plans d’austérité et de mesures d’équilibre budgétaire, Ban Ki-moon a une autre vision du monde. le patron de la maison de verre souhaite insuffler un sursaut mondial pour la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Il rappelle, dans son élan, que la croissance économique globale ne pourra se faire en l’absence d’investissements dans les pays en développement.

(Mise en perspective de Maha Fayek, avec un extrait sonore de Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...