Scolarisation des filles : Léonie Guei aux avant-postes du combat

Le 3 décembre 2009, l'ONU a marqué le 30ème anniversaire de l'adoption de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW). Ce traité qui a représenté un progrès considérable pour toutes les femmes, continue d'être un instrument fondamental dans la protection et la promotion de leurs droits.

L'événement était marqué, en salle du Conseil Économique et Social au Siège des Nations Unies, par la présence d'un grand nombre de femmes. Celles-ci sont venues des -quatre coins de la planète-, célébrer l'occasion aux côtés de Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies, de Navi Pillay, Haut Commissaire aux droits de l'homme et d'Inès Alberdi, Directrice exécutive de l'UNIFEM.

 

 

Léonie Gueï. Directrice de la Fondation Femmes pour le développement durable, comptait parmi ces femmes, venues faire le plaidoyer pour le droit des femmes et des jeunes filles et rendre compte de leurs activités sur le terrain.

Aujourd'hui elle est de retour à New York pour préparer activement une levée de fonds prévue pour juillet 2010. Cet événement vise à contribuer au lancement d’un projet baptisé «La scolarisation de la jeune fille» en Afrique et en Côte d'Ivoire. Les Etats-Unis comptent parmi les États membres des Nations Unies impliqués dans ce projet qui bénéficie de l'appui de la prestigieuse Université américaine Yale et de la Fondation Clinton.

Au micro de Martial Assème, Léonie Gueï regrette les faibles avancées notées dans ce domaine. À l’heure où mon pays s’apprête à célébrer le cinquantenaire de son indépendance, le bilan dans le domaine de l’éducation des filles est triste », a-t-elle déplorée. Selon les estimations des Nations Unies, le taux de non scolarisation pour la petite enfance féminine est de 20%. La militante pour les droits de la femme espère sensibiliser le monde entier à cette triste réalité. Elle estime que le plaidoyer doit se faire, tant par les gouvernements que la société civile et elle souhait à travers sa campagne de collecte de fonds obtenir des résultats concrets.

Signalons que l’éducation pour tous, fait partie des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) que les états membres des Nations Unies se sont engagés à réaliser d’ici à 2015.

Invitée: Léonie Guei, Présidente de la Fondation Femmes pour le développement durable.

Production, Interview et présentation: Martial Assème
Réalisation: Cristina Silveiro
Ingenieur de son: Carlos Macias

 



LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...