Scolarisation des filles : le plaidoyer de Léonie Guei

La Fondation Femmes pour le développement durable dirigée par l'ivoirienne Léonie Guei organise en juillet une levée de fonds pour contribuer au lancement du projet baptisé « La scolarisation de la jeune fille ».

La présidente de cette fondation était récemment aux Etats-Unis pour sensibiliser l’opinion américaine sur la question de l’éducation de la petite fille dans les pays africains et plus particulièrement dans son pays, la Côte d’Ivoire.

« A l’heure où la Côte d’Ivoire s’apprête à célébrer le cinquantenaire de son indépendance, le bilan dans le domaine de l’éducation des filles est triste », a déploré Léonie Guei. Selon les estimations des Nations Unies, a-t-elle précisé, le taux de scolarisation des filles dans ce pays est de seulement 20%.

La Fondation Femmes pour le développement durable va bénéficier de l’appui financier de la prestigieuse université américaine Yale dont sont issues plusieurs personnalités américaines. Grace à ce partenariat, des écoles répondant aux normes internationales pourront ainsi être bâties en Côte d’Ivoire ainsi que plusieurs pays ouest-africains, a déclaré Leoni Guei.

L’éducation pour tous fait partie des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

(Extrait sonore : Léonie Guei, présidente de la Fondation Femmes pour le développement durable ; propos recueillis par Martial Assème)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...