Santé : le Fonds mondial suspend son aide à la Zambie

Le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme a suspendu son aide à la Zambie, estimant que la corruption affectait le ministère de la Santé de ce pays d'Afrique australe. Un rapport du Fonds indique que ses auditeurs n'ont pas pu garantir un bon usage de nouveaux versements car "les autorités nationales n'ont pas réussi pour l'instant à fournir des assurances sur une action adéquate contre la fraude sur des programmes du Fonds mondial".

Le Fonds est le principal donateur au secteur de la santé de Zambie et la suspension de son aide devrait se faire sentir dans un pays où près de 230.000 personnes bénéficient de traitements contre le sida de sa part. L’an dernier déjà, les Pays-Bas avaient suspendu une aide de 13 millions d’euros au secteur de la santé de la Zambie pour cause de corruption présumée. Un audit avait mis en évidence des éléments de corruption et autres irrégularités mais il n’a pas été suivi de mesures de la part du gouvernement.

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme est une institution financière internationale qui investit l’argent du monde pour sauver des vies. À ce jour, le Fonds mondial a engagé 19.3 milliards de dollars dans 144 pays pour soutenir des programmes de prévention, de traitement et de soins à grande échelle contre les trois maladies.

(Extrait sonore : Andrew Hurst, porte-parole du Fonds mondial ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Femmes et enfants, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...