RDC : terreur à Mutwanga

Des rebelles ougandais de l'Armée Nationale pour la Libération de l'Ouganda (ADF/NALU) ont attaqué lundi le village de Mutwanga, dans la province du Nord-Kivu, tuant 8 civils et blessant 2 autres.

Jeune Congolais des FARDC.

Jeune Congolais des FARDC.

L’attaque a eu lieu, vers 5 heures (heure locale). Le village de Mutwanga est situé à 45 kilomètres à l’ouest de Beni. La résidence du chef de secteur Rwenzori était la première à être ciblée. Les rebelles ont lancé une grenade sur la résidence tuant deux enfants. Les assaillants ont également détruit tout le matériel informatique du bureau du chef de secteur avant d’y mettre le feu.

Ils ont ensuite fusillé six autres personnes dans des maisons voisines à la résidence de cette autorité locale, pillé plusieurs établissements de commerce et incendié deux camions avant de se retirer en direction du mont Rwenzori, deux heures après leur incursion.

Cette attaque intervient trois jours après le lancement, vendredi 25 juin dernier par le commandement de la 8e région militaire des FARDC, des operations dites Rwenzori contre l’ADF/Nalu.

Selon le commandant de cette région, le Général Mayala Nkyama, ces rebelles ont attaqué le village Mutwanga en représailles à la destruction de leur base de Mwalika par les FARDC samedi 26 juin. Selon l’officier congolais, ces rebelles seraient tout simplement en quête des moyens de survie. Le Général Nkyama affirme cependant que Mutwanga est sous contrôle des FARDC qui poursuivent leurs opérations.

(Mise en perspective : Bernardin Nyanguy de Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...