Assassinat de Floribert Chebeya : l'ONU demande une enquête

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, réclame une enquête transparente pour élucider les circonstances de la mort d'un militant des droits de l'homme en République démocratique du Congo. Floribert Chebeya était le Président de l'ONG congolaise des droits de l'Homme « La voix des sans voix ».

Floribert Tchebeya dans les studios de Radio Okapi

Floribert Chebeya dans les studios de Radio Okapi, en RDC

La Haut Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme s’est dite choquée et triste suite au décès dans la nuit de mardi à mercredi de Floribert Chebeya. Navi Pillay a demandé aux autorités de la RDC de diligenter une enquête afin que toute la lumière soit faite sur cette mort et que les coupables soient traduits en justice.

Floribert Chebeya, a été retrouvé mort le 2 juin dans sa voiture sur une route à la sortie de Kinshasa. Pour les associations congolaises et internationales de défense des droits de l’homme, cette mort est pour le moins suspecte, surtout quand on sait que Floribert Chebeya se sentait menacé.

Plusieurs personnalités ont réagi face à cette mort tragique. Les organisations internationales des droits de l’homme sont unanimes à condamner la disparition de Floribert Chebeya.

Ce militant était devenu au fil des ans la figure emblématique de la société civile congolaise. A 47 ans, cet homme discret et courtois, cachait derrière de grosses lunettes une détermination sans borne pour la défense des droits de l’homme.

(Extrait sonore : Richard Bondo, président de l’ONG « Avocats sans frontières » ; propos recueillis par nos confrères de Radio Okapi)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...