Pour une production et une consommation plus durables

Chantal Line Carpentier qui officie pour le compte du Département des Affaires politiques et sociales de l’ONU, a activement participé aux travaux de la 18ème session de la Commission du développement durable qui vient de terminer ses travaux à New York. La session a examiné les objectifs et progrès accomplis dans le cadre du programme décennal pour la consommation et la production.
Ce Progarmme a été établi en 2002 dans le cadre de la Conférence de Johannesburg pour le développement durable. Il entend faciliter une transition rapide vers une utilisation durable des ressources, en soutenant les initiatives régionales et nationales des pays, notamment en ce qui concerne les modes de consommation et de production.

Dans l’interview qu’elle a accordée a Cristina Silveiro, Chantal Line Carpentier revient sur les modèles de développement et de consommation qui en découlent. Elle explique comment les consommateurs, les producteurs et les gouvernements, peuvent promouvoir des comportements plus durables. Il convient de mieux connaître les produits et les processus qui font partie de notre vie quotidienne, estime-telle. Les gouvernements et les entreprises doivent également conjuguer leurs efforts pour offrir des options de consommation durables et claires. Pour devenir des « consommateurs durables », les citoyens doivent y être incités, ce qui suppose des efforts d’information et d’éducation, souligne-t- elle.

(Extrait sonore : Chantal Line Carpentier, Officier du Développement durable au Département des affaires politiques et sociales des Nations Unies et Coordonatrice des groupes principaux à la Commission du développement durable ; propos recueillis par Cristina Silveiro)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...