ONU/RDC: la protection des civils demeure une priorité

Le Secrétaire général des Nations Unies et arrivé hier soir à Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC) dans le cadre d'une visite de deux jours lors de laquelle il devra s'entretenir avec les officiels congolais et la société civile entre autres.

Ban Ki-moon

Ban Ki-moon

Aujourd’hui il a assisté à un événement pour commémorer le cinquantième anniversaire de l’indépendance du pays : «Cette célébration est un moment historique pour le peuple congolais”, a déclaré Ban ki-moon «Je suis ici pour renouveler l’engagement des Nations Unies envers la RDC et la volonté de l’Organisation de travailler en partenariat avec la RDC pour l’avenir de ce pays “.

Dans une interview exclusive à Radio Okapi M. Ban a souligné le rôle important que la RDC doit jouer en Afrique et dans le monde – un rôle qui comprend à la fois la question du développement économique durable que le changement climatique ou de protection de la diversité biologique “, a-t-il ajouté.

M. Ban a salué les efforts des Nations Unies en RDC. «Ces efforts n’ont pas été sans difficulté”, a-t-il dit “des dizaines de milliers de soldats pour la paix et des milliers de fonctionnaires internationaux et nationaux de l’Organisation des Nations Unies ont assisté les populations du pays lors de périodes très difficiles”.

La visite de Ban Ki-moon intervient également au lendemain de l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 1925. La résolution qui a été adopté à l’unanimité le 28 mai 2010, autorise la Mission des Nations Unies en RDC, la MONUC, à porter le titre de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), à partir du 1er Juillet 2010. Le Conseil a autorisé le retrait de 2.000 militaires des Nations Unies le 30 Juin, “des zones où la situation le permet”. Il a également décidé que MONUSCO sera déployés jusqu’au 30 Juin 2011, l’autorisant à concentrer ses forces militaires dans l’est de la République démocratique du Congo tout en gardant une force de réserve capable de se redéployer rapidement ailleurs.

M. Ban a rappelé que la protection des civils demeure la priorité de la Mission des Nations Unies en RDC. « La résolution 1925 reprend clairement les termes de la résolution 1906 de 2009 dans ce domaine. La résolution souligne la nécessité de donner la priorité à la protection des civils et d’utiliser tous les moyens nécessaires pour s’acquitter de ce mandat de protection. Cela inclut la protection effective des civils, du personnel humanitaire et de celui chargé de défendre les droits de l’homme ainsi que la protection du personnel, des locaux, des installations et du matériel des Nations Unies.», at-il dit

Ce soir, le Secrétaire général participera à un dîner de gala offert par le Président Joseph Kabila. Il devrait avoir des réunions bilatérales avec le Président Kabila et plusieurs chefs d’État en visite dans ce pays,

Beaucoup a été accompli depuis l’arrivée de la MONUC en 1999 — notamment la pacification d’une grande partie du territoire, la tenue d’élections démocratiques, la création d’institutions de l’état. Le pays est maintenant entré dans une phase de consolidation et de stabilisation, tel que le souligne le Conseil de sécurité dans la résolution 1925.

(Interview de Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies ; propos recueillis par Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...