Kirghizistan : l'UNICEF en alerte

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) exprime sa profonde préoccupation face à la situation des enfants au Kirghizistan où les violences ont fait ces derniers jours près de 170 morts et provoqué la fuite de milliers de personnes vers l'Ouzbékistan.

L'UNICEF indique avoir reçu des rapports troublants, notamment des photos d'enfants en train d'être déplacés, traumatisés, séparés de leur famille, et même morts.

children in Kyrgyzstan

Kyrgyzstan

« On va devoir travailler à la réunification des familles, à l'assistance psychosociale et à la création d'espaces pour les enfants », a déclaré Jean Delmotte, le  Représentant de l'UNICEF en Ouzbékistan, pays qui continue d'accueillir les réfugiés kirghizes.

L’Ouzbékistan a rouvert ce mardi matin sa frontière qu’il avait fermé lundi soir, estimant ses capacités d’accueil saturées. Selon Jean-Michel Delmotte, cette fermeture des frontières devait permettre de vider les camps qui étaient proches de la frontière afin de libérer des espaces.

Alors que la communauté internationale se mobilise pour repondre aux besoins des personnes affectées par cette crise humanitaire, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) a annoncé que les Nations Unies devraient finaliser l’appel de fonds d’urgence pour le Kirghizistan d’ici à la fin de la semaine.

(Interview : Jean-Michel Delmotte, Représentant de l’UNICEF en Ouzbékistan ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...