Justice: la Chinoise Xue Hanqin élue juge à la CIJ

Le Conseil de sécurité s'est réuni ce 29 juin à New York pour élire un nouveau membre de la Cour internationale de justice (CIJ) afin de pourvoir un siège devenu vacant à cette Cour. Ceci fait suite à la démission depuis le 28 mai 2010, de l'ancien Vice-Président et ancien Président de la CIJ, le juge chinois Shi Jiuyong.

Les membres du Conseil de sécurité ont tout d’abord examiné les candidatures à ce poste vacant à la CIJ et ont procédé au vote à l’issue duquel la Chinoise Xue Hanqin a été élue à l’unanimité juge à la Cour internationale de justice.

Juste après cette élection au Conseil de sécurité, l’Assemblée générale des Nations Unies a aussi, conformément au règlement, confirmé Xue Hanqin à ce poste de juge à la Cour.

Le nouveau juge de la CIJ était la seule candidate présentée par un groupe composé de 16 pays. Xue Hanqin est détentrice de plusieurs diplômes parmi lesquels un Doctorat de droit de l’Université de Columbia, aux Etats-Unis. Elle est depuis 2008, Ambassadrice de la Chine auprès de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est, et Conseillère juridique au Ministère chinois des affaires étrangères.

La Cour internationale de Justice (CIJ) est l’organe judiciaire principal des Nations Unies. Elle a été instituée en juin 1945 par la Charte de l’ONU et a entamé son activité en avril 1946. La Cour a son siège au Palais de la Paix, à La Haye, aux Pays-Bas. C’est le seul des six organes principaux des Nations Unies à ne pas avoir son siège à New York. La mission de la Cour est de régler, conformément au droit international, les différends d’ordre juridique qui lui sont soumis par les États et de donner des avis consultatifs sur les questions juridiques que peuvent lui poser les organes et les institutions spécialisées de l’ONU autorisés à le faire.

 La Cour se compose de quinze juges, qui sont élus pour un mandat de neuf ans par l’Assemblée générale et le Conseil de sécurité des Nations Unies. Elle est assistée du Greffe, son organe administratif. Ses langues officielles sont le français et l’anglais.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...