Elections en Guinée : l'ONUCI sécurise la frontière ivoiro-guinéenne

Alors que la tenue des élections avance à grands pas en Guinée, la force de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) renforce sa présence à la frontière ivoiro-guinéenne.

Les observateurs militaires et la police de l’ONUCI sont déployés le long de la frontière entre la Guinée et la Côte d’Ivoire pour assurer la protection des populations civiles au cas où des incidents se propageaient dans cette zone lors du scrutin.

Les troupes onusiennes qui travaillent conjointement avec les Forces de défense et de sécurité (FDS) ainsi que les Forces armées des Forces nouvelles (FAFN) effectuent des patrouilles régulières et initient des contacts appuyés avec les populations. Cette approche a pour but de les sensibiliser sur les bienfaits de la paix et la cohésion et de veiller à ce que le calme prévale pendant cette période sensible.

Selon le chef des opérations militaires de l’ONUCI, ces patrouilles de sécurisation vont s’étendre au-delà de la tenue des élections du 27 juin prochain.

« Les patrouilles sont liées à la stabilité de la sous-région. Il n’a pas été décidé de les arrêter car même si la situation semble calme, la vigilance est de mise dans cette période d’incertitudes », a déclaré le colonel Patrick Chanliot.

(Extraits sonores : Commandant Samson Olu, Observateur militaire, Commandant Souleymane Oussou, Chef de la police UNPOL, Colonel Patrick Chanliot ; mise en perspective de Boni Kabie d’ONUCI-FM)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...