Droits de l'homme: l'Iran sous les projecteurs de l'examen périodique universel

Le Conseil des droits de l'homme a été saisi, ce 10 juin à Genève, du rapport du Groupe de travail sur l'Examen périodique universel concernant l'Iran.

Téhéran a accepté 123 des 188 des recommandations qui lui avaient adressées le 15 février dernier à Genève. Parmi ces recommandations, les dispositions du Pacte relatif aux droits civils ou la Convention relative aux droits de l’enfant se rapportant à la peine de mort, tant que cette peine est maintenue.

Mais aucune mention sur la requête de certaines délégations qui avaient demandé à l’Iran d’accepter la visite des experts indépendants de l’ONU. Téhéran a également rejeté les recommandations concernant la discrimination et le harcèlement des minorités ethniques et religieuses, justifiant ce refus par le fait que la Constitution prévoit que les minorités jouissent des mêmes garanties de protection.

Selon Secrétaire général du Haut Conseil des droits de l’homme de l’Iran, l’acceptation des 123 recommandations du Conseil des droits de l’homme de l’ONU démontre la volonté de Téhéran de promouvoir la coopération avec les mécanismes du Conseil des droits de l’homme. Mohammad Larijani fait valoir « la politique de son pays en matière de droits humains, qui est axée sur une approche interactive et constructive de promotion et de protection des droits de l’homme, excluant toute forme d’antagonisme, de politisation ou de partialité ».

Un état des lieux que conteste l’Ambassadeur des Etats-Unis, non sans rappeler que le 12 juin allait marquer le terrible anniversaire de la répression contre la grande manifestation pacifique. Selon Eileen Chamberlain Dabahoe, alors que l’Iran se présente comme un pays où coexistent facilement différentes communautés, les minorités religieuses sont victimes de discrimination. Les Etats-Unis notent également qu’aucun Rapporteur spécial n’a pu se rendre en Iran depuis cinq ans. En conclusion, Washington demande à Téhéran de se montrer à la hauteur de ses engagements internationaux.

(Mise en perspective d’Alpha Diallo avec un extrait sonore d’Eileen Chamberlain Dabahoe, Représentante permanente des Etats-Unis d’Amérique auprès de l’Office de l’ONU à Genève)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...