Côte d’Ivoire : début de l’encasernement des ex-combattants

Le processus de regroupement des soldats de l'ex-rébellion des Forces nouvelles (FN) a été lancé mardi à Korhogo, dans le nord de la Côte d'Ivoire.

Cote d\'ivoire; carte; map Même si la cérémonie s’est tenue en dépit de la persistance de l’absence de fonds nécessaires au demarrage de cette opération, le général Soumaila Bakayoko, le chef d’état-major des FN a mis l’accent sur l’importance d’y remédier.

De son côté, le ministre de la Défense Michel Amani N’guessan a salué la volonté des principaux acteurs à faire du processus de désarmement et de  réunification du pays, une réalité; et ce en dépit des difficultés.

Pour sa part, le ministre de la justice Mamadou Koné a assuré que le gouvernement ivoirien était déterminé à jouer sa partition dans ce processus et va dans un avenir très proche débloquer des fonds pour permettre à l’opération d’encasernement d’être mené à son terme et dans les délais.

Dans un premier temps, environ 500 soldats seront encasernés au groupement d’instruction 4, sur les 1200 prévus à la fin de l’opération.

(Extraits sonores : Général Soumaila Bakayoko, Chef d’état-major des FN et  Michel Amani N’guessan, Ministre de la Défense ; propos recueillis par Marcel Bony d’ONUCI-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...