Afghanistan : attentat à Kandahar, l'ONU condamne

Près de quarante personnes ont péri mercredi après un attentat attribué aux talibans qui a visé les invités d'un mariage dans la province de Kandahar, au sud de l'Afghnistan, considérée comme le bastion des insurgés.

Staffan De Mistura

Staffan De Mistura

Staffan de Mistura, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afghanistan s’est dit attristé et choqué par cet attentat qui a coûté la vie à des civils prenant part à un instant de réjouissances.

A son tour, le Comité internationale de la Croix-Rouge déplore un acte délibéré visant à faire un grand nombre de victimes ; ce qui selon, le CICR viole les principes fondamentaux du droit international humanitaire.
Alors que tous les doigts pointent vers eux pour leur responsabilité dans ce carnage, les talibans ont nié toute implication dans cet attentat suicide.

Cette attaque, l’une des plus meurtrières depuis quelques mois, est la suite d’une série noire à Kandahar, province du sud de l’Afghanistan, abonnée aux violences. Depuis dimanche, 23 soldats de l’Otan ont été tués suite à des attaques menées par les insurgés. Il ya quelques semaines, les forces internationales de sécurité ont entrepris aux côtés des troupes afghanes de rétablir l’autorité de Kaboul dans cette province où la population est victime d’actes d’intimidations et du racket des talibans.

Malgré la volonté du président afghan Hamid Karzai à ramener à la table des discussions les insurgés, ces derniers ne cessent de multiplier les actes de violence. L’une des plus récentes est l’attaque à l’obus ayant visé la semaine dernière à Kaboul, la réunion d’ouverture de la Jirga pour la paix et la réconciliation.

(Mise en perspective : Martial Assème)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...