UNRWA : trois jeunes filles de Naplouse lauréates d’un prix scientifique

Quelques lueurs d'espoir, quelques grains de satisfaction, au cœur d'une Cisjordanie sous occupation.

Dans un monde où les libertés individuelles, de mouvements et d’émancipation sont si limitées, trois jeunes filles palestiniennes ont choisi malgré tout de voler de leurs propres ailes.

Aseel Abu Aleil, Noor Alarada and Aseel Alshaar sont trois jeunes filles palestiniennes de Naplouse. Elles fréquentent l’école d’Askar, une école de l’Agence des Nations Unies d’aide aux réfugiés de Palestine (UNRWA). Elles partagent les bancs d’une même classe et ont presque le même âge : 15 ans.

Les trois jeunes filles ont inventé une canne visuelle originale pour personnes aveugles et remportées en Californie le Premier prix scientifique au World`s premier youth science compétition; la Première compétition scientifique pour les jeunes. Les jeunes filles ont mis au point cette canne électronique intelligente et pratique pour aider ceux qui en ont le plus besoin. Munie de deux censeurs, la canne émet des rayons infra rouge qui transmettent à la personne non voyante deux sonneries bien distinctes pour l’aider à mieux détecter les ornières ou autres pièges.

Chris Gunness, Porte-parole de l’UNRWA s’est félicité de leur succès. “C’est un jour absolument merveilleux. Nous le célébrons avec les filles, en pensées, parce qu’elles rencontreront aujourd’hui le Secrétaire général de l’ONU et je suis sûr que ce sera le plus beau jour de leur vie”, a-t-il déclaré au micro de la Radio des Nations Unies. «La raison pour laquelle nous sommes heureux, c’est que tout cela montre qu’avec un peu de réflexion et de puissance intellectuelle, non pas celle des armes, les gens au Moyen-Orient, en particulier les jeunes filles palestiniennes, celles qui représentent la génération de demain, peuvent user de la science pour résoudre des problèmes et y trouver des solutions», a-t-il ajouté.

Il s’agit également d’un grand jour de gloire pour ces jeunes filles qui n’avaient jamais imaginé pourvoir un jour serrer la main du Secrétaire général de l’ONU. Ban Ki-moon a salué le géni d’Aseel, de Nour et D’Aseel dans une cordiale rencontre au cours de laquelle il les a honoré en ces mots: “Vous n’avez pas seulement réussi a mieux guider les personnes aveugles; vous aidez le monde entier à voir plus clair.

Mise en perspective de Maha Fayek, avec des extraits sonores d’Aseel Abu Aleil, de Noor Alarada et d’Aseel Alshaar, lauréates du Premier prix scientifique au World`s premier youth science compétition et de Chris Gunness, Porte-parole de l’Agence des Nations Unies d’aide aux réfugiés de Palestine (UNRWA)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...