Somalie : une conférence en Turquie pour renforcer la paix

La Somalie était à l'examen au Conseil de sécurité des Nations Unies, avec une âpre volonté de restaurer, une fois pour toutes, la paix et la sécurité ainsi que la pleine autorité de l'État sur l'ensemble de son territoire.

Ahmedou Ould-Abdallah

Ahmedou Ould-Abdallah

Cela passe par le renforcement des partenariats novateurs entre l’ONU et l’Afrique comme le prône Ramtane Lamamra, Commissaire à la paix et la sécurité de l’Union Africaine.

Ahmedou Ould-Abdallah, Représentant de Ban Ki-moon pour la Somalie fait lui l’éloge de l’initiative de Ban Ki-moon de convoquer en partenariat avec le gouvernement de la Turquie une conférence sur la Somalie à Istanbul.

Une rencontre qui intervient un an jour pour jour après la conférence de Bruxelles également convoquée par Ban Ki-moon. 213 millions de dollars étaient sollicités pour appuyer la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISSOM). Par conséquent des troupes africaines ont reçu des formations en Ouganda. Deux mille hommes supplémentaires y suivent un entrainement robuste dans le cadre d’une opération conjointe UA, EU et États- Unis. Opération tant souhaitée pour venir également en appui au nouveau commandant de l’armée somalienne et aux 7000 hommes de l’AMISSOM déployés sur le terrain.

En l’occiurrence, la Conférence d’Istanbul aura pour objectif de renouveler l’engagement de la communauté internationale en faveur d’une pais et d’un développement durables en Somalie. Cela passe surtout par le soutien des pays au gouvernement fédéral de transition. Un gouvernement dont les efforts en vue d’un compromis avec les islamistes modérés ayant rejoint ses rangs, ont été mis en exergue par son Vice premier ministre Abdel Rahman Ibrahim.

(Mise en perspective de Maha Fayek, avec un extrait sonore d’Ahmedou Ould-Abdallah, Représentant du Secrétaire général des Nations Unies pour la Somalie)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...