Santé : l'OMS rappelle le besoin vital de sérums antivenimeux

Avec plus de 100 000 décès par an dus aux morsures de serpents et des pays confrontés à une pénurie de sérums antivenimeux adaptés, l'accès aux sérums disponibles et les informations à ce sujet prennent de plus en plus d'importance.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a récemment publié de nouvelles lignes directrices pour la production, la réglementation et le contrôle des sérums contre les venins de serpents, ainsi qu'un site internet donnant des informations sur les serpents venimeux, leur localisation, leur morphologie, les sérums antivenimeux adaptés et où se les procurer.

« De nombreux pays n'ont pas accès aux sérums antivenimeux dont ils ont besoin. D'autres utilisent des sérums qui n'ont jamais été testés contre les venins qu'ils ciblent. Il arrive donc souvent qu'en cas de morsure de serpent, les victimes ne peuvent pas obtenir le traitement dont elles ont besoin », explique Carissa Etienne, Sous-Directeur général à l'OMS. Ces nouveaux outils contribueront à mettre un terme à cette situation. »

(Interview: Docteur Ana Padilla, responsable des dérivés sanguins et autres produits biologiques au département des médicaments de  l'OMS; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...