RDC : la MONUSCO succèdera en juillet à la MONUC

Le Conseil de sécurité, sous présidence libanaise, a décidé ce vendredi matin, à l'unanimité, de proroger jusqu'au 30 juin le mandat de la MONUC, la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo, une mission établie il y a une dizaine d'années.

Par la même résolution 1925, et pour tenir compte de la nouvelle donne en RDC, les quinze ont également décidé de rebaptiser à partir du 1er juillet prochain la MONUC, qui deviendra la MONUSCO, la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la stabilisation de la RDC.

Dans un premier temps, le conseil autorise le déploiement de la MONUSCO jusqu'au 30 juin 2011. Les quinze autorisent jusqu'à la même date, en plus des composantes civile, judiciaire et pénitentiaire, un effectif maximal de 19 815 soldats, de 760 observateurs militaires, de 391 fonctionnaires de police et d'un millier de membres d'unités de police constituées tout en donnant le feu vert pour un retrait avant le 30 juin prochain d'un effectif maximal de 2 000 soldats onusiens des zones dans lesquelles les conditions de sécurité le permettent.

Le Conseil donne aussi son aval pour que la MONUSCO, tout en concentrant ses troupes dans l'est du pays, puisse maintenir une force de réserve capable de se redéployer rapidement dans d'autres régions.

Pour le reste le Conseil reste prudent : les reconfigurations futures de la MONUSCO seront fonction de l'évolution de la situation sur le terrain notamment dans les Kivus et la province orientale.

A noter enfin que les mandats prioritaires de la MONUSCO seront la protection des civils et la stabilisation et la consolidation de la paix.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...