Poissons : réfléchir sur la conservation des stocks

Une conférence de cinq jours sur la conservation des stocks de poissons a débuté ce 24 mai au siège des Nations Unies à New York. Cette rencontre intervient alors qu'un récent rapport de la FAO estime que 75% des stocks de poissons sont menacés.

La surpêche, les effets de la pêche sur l’écosystème marin et le besoin d’assistance des pays en voie de développement constituent les principaux problèmes, a indiqué le Sous-secrétaire adjoint pour les océans et la pêche des Etats-Unis, David Balton, qui est aussi le Président de la Conférence d’examen de l’accord de 1995 sur la conservation et la gestion des stocks de poissons.
L’objectif de la Conférence est, selon David Balton, de répondre aux défis de la réduction des stocks de poissons et de la détérioration continue des écosystèmes marins. L’Accord de 1995, ratifié par 77 pays, est entré en vigueur en 2001. Il est considéré comme l’instrument juridiquement contraignant le plus important depuis l’adoption de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Un autre rapport publié récemment par le Programme des Nations pour l’environnement (PNUE) indique que la réduction des stocks de poissons va directement affecter les 500 millions de personnes dans le monde qui vivent du produit de la pêche. Le secteur représente 170 millions d’emplois et 35 milliards de dollars de revenus par an.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...