OMD : la violence armée menace les avancées

Alors qu'il reste moins de cinq ans avant l'échéance fixée pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), un nombre croissant d'États et d'organisations internationales et de la société civile s'attaquent à la violence armée, l'un des obstacles qui en entrave le plus la réalisation»

Objectifs du millénaire pour le developpement Soucieux de donner de l'élan à ce mouvement et de convier davantage de pays à se joindre à leurs efforts, le ministère norvégien des affaires étrangères et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) organisent conjointement une réunion mondiale sur la violence armée, qui se tient à partir de ce mardi à Genève. Cette réunion entend faire de la réduction de la violence armée l'une des priorités de la communauté mondiale du développement.

''La violence armée tue plus de 2 000 personnes chaque jour, a déclaré Jonas Gahr Store, ministre norvégien des affaires étrangères. La majorité de ces victimes sont des civils. La violence armée compromet gravement la réalisation de nos objectifs humanitaires et de développement communs. Les États doivent maintenant unir leurs forces et travailler en partenariat avec les Nations Unies et la société civile pour agir contre cette violence''.

Lors de la conférence, les délégués des organisations internationales, de la société civile et de 60 États doivent débattre de stratégies visant à faire reculer la violence armée. Leurs conclusions alimenteront le processus d'évaluation des OMD de 2010, qui aboutira au sommet de haut niveau prévu en septembre à New York.

(Extrait sonore : Keith Krause, Professeur à l'Institut de hautes études internationales et du développement de Genève; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...