Nigeria : Umaru Yar'Adua tire sa révérence

Le président du Nigeria Umaru Yar'Adua s'est éteint mercredi à Abuja après plusieurs mois de maladie, l'ayant écarté de la scène politique. Agé de 58 ans, Umaru Yar'Adua devait être porté en terre jeudi dans sa ville natale, située dans l'état de Katsina.

Ban Ki-moon with Umaru Musa Yar'Adua

Ban Ki-moon with Umaru Musa Yar'Adua

Son successeur Goodluck Jonathan a prêté serment jeudi  en tant que chef d'état jusqu'aux prochaines élections devant se tenir l'année prochaine.

Dans un message, Ban Ki-moon qui devrait se rendre en juin au Nigeria, s'est dit attristé par cette perte immense pour le peuple nigérian. Il a affirmé garder de lui, le souvenir de l'artisan de la paix engagé à ramener la stabilité dans le Delta du Niger. Le Secrétaire général y mentionne également sa détermination à engager des reformes électorales et de bonne gouvernance.

Pour sa part, le président américain Barack Obama a salué une personnalité intègre et sa foi ardente dans un avenir plus lumineux pour ce pays de plus de 150 millions de personnes confronté à de nombreux défis parmi lesquels la corruption ou encore les conflits religieux.

Umaru Yar'Adua élu à la tête du Nigeria en 2007, n'aura pas vraiment eu le temps d'exercer pleinement la fonction présidentielle en raison de ses ennuis de santé. Bien évidemment, cette situation avait conduit à une impasse politique. En effet, des voix s'étaient élevées au sein du gouvernement pour réclamer la fin de cette vacance de pouvoir et un transfert d'autorité à son vice-président Good Luck Jonathan. Ce sera chose faite en février dernier lorsque celui-ci fut nommé président par intérim. Prêtant serment ce jeudi, il a pris l'engagement de poursuivre avec plus de vigueur les reformes engagées par son prédécesseur.

(Mise en perspective : Martial Assème)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...