Naufrage du Cheonan : Ban Ki-moon profondément troublé

Les résultats de l'enquête internationale concluant que la Corée du Nord a coulé une corvette sud-coréenne sont "profondément inquiétants", pour le Secrétaire-général des Nations Unies.

Ban Ki-moon a appris les résultats de l’enquête sur le naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan, le coeur lourd et avec une grave inquiétude”.

“Les faits exposés dans le rapport sont profondément inquiétants pour Ban Ki-moon.. En tant que Secrétaire-général des Nations Unies, il va continuer à suivre de près les évolutions” de l’affaire”..

Le Cheonan, corvette sud-coréenne de 1200 tonnes, avait coulé le 26 mars dernier tout près de la frontière maritime avec la Corée du Nord. C’est donc logiquement que de forts soupçons pesaient sur le gouvernement de Pyongyang.

Le rapport consécutif à l’enquête ne laisse pourtant que peu de place au doute : “Les preuves amènent de manière accablante à la conclusion que la torpille a été tirée par un sous-marin nord-coréen.” Les enquêteurs ont même été capables de donner quelques précisions : “Plusieurs petits sous-marins soutenus par un navire d’assistance ont quitté une base navale nord-coréenne située en mer Jaune deux à trois jours avant l’attaque et ont regagné la base deux ou trois jours après.”

C’est une torpille de quelque 250 kg qui a ainsi brisé le puissant navire de guerre en deux. Et le rapport de conclure : “Il n’y a aucune autre explication possible.”
Séoul pourrait saisir le Conseil de sécurité de l’ONU pour réclamer de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord.

|(Mise en perspective de Maha fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...