Maladies non transmissibles : réduire les morts prématurées

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) se félicite de l'adoption jeudi soir par l'Assemblée générale des Nations Unies d'une résolution sur la prévention et le contrôle des malades non transmissibles.

En fait, les quatre principales affections sont les maladies cardiovasculaires, les cancers, les maladies respiratoires chroniques telles que l'asthme et le diabète. Ces quatre fléaux tuent à eux seuls chaque année 35 millions de personnes, alors qu'ils pourraient pour la plupart être évités. Plus grave, neuf millions de personnes qui en meurent ont moins de 60 ans, 90% d'entre elles étant originaires des pays en développement.

La résolution adoptée par l'Assemblée cherche donc à réduire l'augmentation des morts prématurées liées aux maladies non transmissibles. Selon la direction de l'OMS, il est urgent de réduire la principale cause de mortalité dans le monde. Or, s'attaquer à ces maladies constitue l'un des principaux défis pour le développement durable au 21ème siècle.

La résolution demande également aux États Membres et à la communauté internationale de convoquer une réunion de haut niveau de l'Assemblée générale en septembre 2011, avec la participation des chefs d'État et de gouvernement, sur la prévention et le contrôle des maladies non transmissibles.

Extrait sonore : Janet Voute, Conseillère en partenariat à l'OMS; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info, Le journal direct, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...