Journée de l'Afrique : 50 ans déjà des indépendances sur le continent

La communauté internationale célèbre ce 25 mai la Journée de l'Afrique. Cette Journée marque la création en 1963 de l'OUA, l'Organisation de l'unité africaine, qui est devenue depuis quelques années, l'Union africaine.

 Le Secrétaire général des Nations Unies précise dans un message que la célébration de cette Journée dédiée à l'Afrique revêt une importance particulière cette année puisqu'elle marque le 50eme anniversaire de l'indépendance de plusieurs Etats africains francophones ainsi que du Nigéria.

L'UNESCO de son côté organise  « la semaine de l'Afrique ». La journée mondiale de l’Afrique célèbre l’anniversaire de la signature des accords de l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine), le 25 mai 1963. C’est l’occasion pour chaque pays d’organiser des événements dans le but de favoriser le rapprochement entre les peuples africains. Cette journée est aujourd’hui devenue une tradition fortement enracinée dans l’ensemble des pays africains, et elle représente le symbole du combat de tout le continent africain pour la libération, le développement et le progrès économique.

L’Afrique est considérée à juste titre comme le berceau de l’humanité, à l’origine d’un grand nombre de peuples, de langues, de religions et de traditions. Ce tableau ne peut pas occulter les tristes records battus par le continent Africain : Le PIB par habitant est le plus bas du monde et l’évolution actuelle ne corrige en rien le chiffre malgré les extraordinaires ressources naturelles dont regorge le continent Africain. L’endettement des pays reste très lourd faute d’un développement économique harmonieux. La pénurie d’eau potable demeure un sujet de préoccupation et ses conséquences sur la santé des populations sont importantes. Le SIDA quant à lui fait de réels ravages sur le continent africain.

(Extrait sonore : Bernard Giansetto, attaché de presse à l'UNESCO ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...