Huit artistes africains chantent pour la réalisation des huit OMD

A l'occasion de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud en juin et juillet 2010, la première sur le continent africain, huit artistes africains de renommée internationale se sont engagés aux côtés des Nations Unies par la production d'une chanson pour sensibiliser l'opinion publique sur la réalisation des huit Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

En septembre 2000, les dirigeants de la planète réunis à New York ont adopté la Déclaration du millénaire dans laquelle ils ont prévu la réalisation de huit grands Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) d’ici 2015. Il s’agit de réduire de moitié l’extrême pauvreté, d’assurer une éducation primaire pour tous, de promouvoir l’égalité des sexes, de réduire la mortalité infantile, améliorer la santé maternelle, de combattre des maladies telles que le VIH/sida et le paludisme, de préserver l’environnement et de construire un partenariat mondial pour le développement.

Aujourd’hui, il ne reste plus que cinq années pour les atteindre et l’Afrique est le continent le plus en difficulté dans la marche vers la réalisation de ces objectifs. La Présidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark, a lancé vendredi une campagne de sensibilisation et a présenté la chanson et son clip lors d’une visite en Afrique du Sud.

« L’horloge fait tic-tac, tic-tac, le temps s’écoule/Il s’écoule au loin/Entendez l’appel pour la passe décisive/Oui la lutte continue/Il n’y a plus de temps à perdre/L’Afrique ne rêve seulement que de 8 objectifs/Africa E ! Africa O », entonnent en cœur sur le refrain les artistes Yvonne Chaka Chaka d’Afrique du Sud, Angélique Kidjo du Benin, Olivier Mutukidzi du Zimbabwe, Mingas du Moozambique, Eric Wainaina du Kenya, HHP d’Afrique du Sud, Baba Maal du Sénégal, et les Soweto Gospel Choir d’Afrique du Sud.

Les Nations Unies ont souhaité profiter de la Coupe du monde qui focalisera l’attention du monde entier pour lancer cette campagne et rappeler aux dirigeants qu’il faut redoubler d’efforts pour tenir la promesse des OMD. Cette chanson produite par Arthur Baker, écrite par Eric Wainaina du Kenya et jouée par les instrumentistes d’Afrique du Sud, Hugh Masekela et Jimmy Dludlu, est découpée en huit couplets correspondants aux huit objectifs.

« Les gens qui travaillent pour moins d’un dollar par jour/et qui n’ont pas de solution à la faim/ Et que la pauvreté ne semble jamais quitter/ Ils demandent/ Encore combien de temps ? », chantent les artistes sur l’objectif n°1 qui promet de « Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour ».

Pour l’éducation la chanson entonne « Laissez les enfants aller a l’école/Il n’y a pas de raison/Ils ne peuvent pas avoir une éducation/Je vois les beaux esprits venir/De kilomètre en kilomètre comme des papillons/Nourrissons cette soif dans leurs yeux ».

Sur la réalisation de l’objectif n°3 relatif à l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, ils chantent : « Si nous apprenons aux filles à lire/Une nouvelle génération sera ravie, ravie/Donnez un micro à nos sœurs/Entendez leurs voix, connaissez leurs choix ! ».

Chaque objectif est ainsi décliné par couplet afin d’appeler le monde à s’engager d’urgence à l’atteinte de ces objectifs. La chanson et son clip vidéo seront diffusés gratuitement dans le monde, avant, pendant et après la Coupe du monde. Les artistes viendront la chanter le jour de la finale du tournoi au stade de Johannesburg.

(Interview: Marie-Evelyne Petrus-Barry, Directrice du centre d’information de Pretoria; propos recueillis par Jérôme Longué)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...