Holmes en visite au Tchad pour faire le point sur les défis humanitaires

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies pour les affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence, John Holmes, a entamé ce week-end une visite de quatre jours au Tchad pour faire le point sur les défis humanitaires dans ce pays, alors que la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT) se prépare à un retrait.

Cette visite est destinée à « dresser un tableau des défis humanitaires qui se présentent dans le pays et des priorités humanitaires du gouvernement, des Nations Unies et des acteurs présents sur place, dans le contexte de retrait souhaité de la MINURCAT », a indiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

John Holmes a commencé sa visite dans l’est du pays, à Abéché, où il a rencontré le gouverneur de la région d’Ouaddaï et des  responsables d’organisations humanitaires.
John Holmes s’est ensuite rendu dans le camp de réfugiés de Bredjing, à 84km de la frontière avec le Soudan, le plus grand des 12 camps de réfugiés soudanais installés sur le territoire tchadien, avec 33.000 personnes.
Selon l’ONU, le nombre total de réfugiés sur le sol tchadien a atteint 341.000 personnes, installées dans 23 camps à l’Est et dans le sud, auquel il faut ajouter 170.000 déplacés internes et 35.000 personnes rentrées dans leurs régions d’origine.

Lundi, John Holmes s’est rendu dans le sud-est du pays, dans des camps de la région de Dar Sila. Il devait conclure sa visite mardi 24 mai, dans la région de Kanem, à l’ouest, où l’insécurité alimentaire et la malnutrition menacent les populations civiles.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...