Francophonie: ouverture de la 18eme assemblée parlementaire à Kinshasa

Les travaux de la 18eme assemblée parlementaire de la région africaine de la francophonie qui ont débuté le 10 mai à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, seront axés essentiellement sur la mise en œuvre de la déclaration de Bamako adoptée il y a 10 ans. Cette déclaration porte sur la mise en œuvre de la promotion de la culture électorale et démocratique dans l'espace francophone.

Les délégués des 12 Etats présents à cette session de Kinshasa feront le point de la situation en Côte d’Ivoire, au Niger et à Madagascar. Ces deux derniers pays ont connu l’année dernière des coups d’états et le Secrétaire général de l’assemblée parlementaire de la francophonie (APF) estime qu’il est important de consolider l’état de droit dans l’espace francophone.

Dans son discours, Evariste Boshab, le Président de la section congolaise de l’APF, a émis le vœu de voir l’Afrique francophone sortir du cycle de la violence, et de promouvoir les valeurs de la paix et de la fraternité.

(Information de Radio Okapi ; mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...