Darfour : Gambari présente le rapport de Ban Ki-moon au Conseil de sécurité

A New York, le Conseil de sécurité a entendu ce 20 mai Ibrahim Gambari, le Représentant Spécial conjoint de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour, qui a présenté le dernier rapport de Ban Ki-moon sur les progrès réalisés dans l'exécution du mandat de l'Opération hybride Union africaine-Nations Unies (MINUAD) dans cette province soudanaise.

Ibrahima Gambari

Le rapport du Secrétaire général de l’ONU couvre divers domaines parmi lesquels l’évolution de la situation politique, le processus électoral au Soudan, la situation sécuritaire et humanitaire ainsi que les droits de l’homme.

Le Rapport de Ban Ki-moon donne un bilan plutôt positif pour le Darfour, avec les progrès accomplis dans les négociations de Doha, l’amélioration des relations entre le Tchad et le Soudan et le processus électoral qui, selon le rapport, a eu lieu pratiquement sans violence. Toutefois il reste de sérieuses difficultés à surmonter, souligne le Rapport de Ban Ki-moon, pour instaurer une paix durable dans la région, parmi lesquelles les violences continues signalées dans de nombreuses régions du Darfour et le fait que le processus électoral ait exclu d’importants groupes de population du Darfour.

Le Secrétaire général condamne fermement l’enlèvement, le 11 avril dernier, de quatre conseillers de la police de la MINUAD et exhorte toutes les parties au Darfour à assurer la sécurité de tout le personnel des Nations Unies et du personnel associé. Il se félicite des mesures prises par les Gouvernements du Soudan et du Tchad pour renouer des relations diplomatiques et déployer la force conjointe de surveillance des frontières. Ces mesures pourraient améliorer sensiblement la sécurité dans les régions ouest et nord-ouest du Darfour. Il faut noter aussi que Ban Ki-moon s’est dit préoccupé recemment par les informations faisant état d’affrontements armés entre troupes gouvernementales et groupes rebelles au Darfour. Il a lancé un appel à toutes les parties à se rallier aux accords de cessez-le-feu de Doha.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...