Côte d'Ivoire : la marche de l'opposition reportée

Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a annoncé mercredi soir, le report de la marche prévue le 15 mai en raison des divergences opposant ses membres sur la tenue de cette manifestation.

Cette marche qualifiée de tous les dangers visait à faire pression sur le président Laurent Gbagbo et le premier ministre Guillaume Soro afin de lever les blocages du processus électoral dont la reprise était annoncée pour le 10 mai.

Ce report a été suscité par les deux poids lourds du RHDP à savoir le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) de l'ancien président Henri Konan Bédié  et le Rassemblement des républicains (RDR) dirigé par l'ancien premier ministre Alassane Dramane Ouattara .Pour ces formations politiques, la tenue de ce rassemblement aurait déclenché inévitablement des affrontements sanglants.

« Le PDCI et le RDR disent qu'ils ne veulent pas de morts en Côte d'Ivoire et qu'ils refusent la conquête du pouvoir dans le sang », a déclaré Alphonse Djedje Mady, le secrétaire général du PDCI.

« La manifestation risquant d'entraîner des dérapages, nous la préparons de nouveau et nous n'allons pas à ce rassemblement qui pourrait provoquer des morts », a-t-il poursuivi.

Le RHDP exige la tenue d'élections en Côte d'ivoire au plus tard le 15 juillet.

(Extrait sonore : Alphonse Djedje Mady, secrétaire général du PDCI ; propos recueillis par ONUCI-FM)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...