Burundi: le défi des présidentielles de juin

La situation au Burundi était au menu des travaux du Conseil de sécurité ce lundi. Charles Petrie, le Représentant spécial du Secrétaire général a souligné l'importance de cette réunion au moment où le pays vient d'entrer dans un nouveau cycle électoral avec comme point culminant, la présidentielle le 28 juin.

Le Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité

Il a noté que les signaux concernant les préparatifs sont encourageants notamment un climat sécuritaire apaisé, le bouclage sans incidents majeurs de la liste électorale ainsi que la couverture en grande partie du budget des élections.

Le Bureau des Nations Unies au Burundi (BINUB) aidera les Burundais lors du processus électoral comprenant les élections présidentielles mais également tous les autres scrutins nationaux et locaux organisés cette année.

De son côté, le Représentant du Burundi auprès de l’ONU a garanti que son gouvernement tient à faire l’impossible pour garantir un moment historique. Zacharie Gahutu a indiqué que les Burundais sont plus que jamais déterminés à poursuivre la culture du dialogue avant, pendant et après les élections dans la résolution des conflits électoraux. Ils sont également déterminés à relever le défi des élections libres, transparentes et apaisées.

(Extrait sonore : Zacharie Gahutu, Représentant permanent du Burundi auprès des Nations Unies)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...